Le Plan Prévisionnel d'Investissement (PPI)

Responsive Image
Responsive Image
Responsive Image

Le PPI 2017/2027

Les conditions de vie et d’étude des lycéens sont un enjeu capital pour l’avenir des jeunes franciliens. Le PPI 2017/2027 a pour ambition de répondre à l’ensemble des besoins, qu’ils soient démographiques, pédagogiques ou patrimoniaux.
 
L’objectif imposait un cadrage financier très ambitieux fixé à 4.1 Mds €. A l'issue de la revoyure, le plan d'investissement de la région pour les lycées franciliens (PPI et Plan de maintenance) a été porté à 6 Mds €.

Les études démographiques menées en lien avec l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France, qui intègrent la dynamique de la population francilienne et la mutation du système scolaire, concluent à l’arrivée de 90.000 lycéens supplémentaires entre 2012 et 2030 : 45.000 lycéens du fait des évolutions démographiques et 45.000 liés aux évolutions du système scolaire.
C’est le croisement des projections démographiques avec les capacités résiduelles des lycées existants, avec les investissements en cours, et la prise en compte des déplacements des élèves, qui permet d’identifier, pour chacun des territoires, les nouveaux besoins d’investissement en places nouvelles.

Deux stratégies opérationnelles sont envisagées pour répondre à ce besoin :
  • La création de lycées neufs, lorsque le besoin dépasse 600 élèves.
  • L’extension de lycées existants, dès lors qu’elle est techniquement possible, pour une capacité étendue de 400 à 600 places.
Ainsi, sur le besoin de 90.000 nouvelles places, environ 68.400 seront absorbées par les places vacantes ou en cours de création. 21.600 places nouvelles sont donc à construire d’ici 2030.

Nature des interventions :
  • Rénovations globales qui permettent de traiter l’ensemble des bâtiments d’un lycée et de revisiter à cette occasion l’offre pédagogique, les fonctionnalités, les problématiques techniques et architecturales 
  • Opérations ciblées qui permettent une opération ponctuelle sur des ensembles fonctionnels spécifiques de types demi-pension, pôles sciences, ateliers pédagogiques lorsqu’ils sont défaillants ou obsolètes ;
  • Opérations « toits et façades » qui ont pour objectif de traiter l’enveloppe des bâtiments. Le principe d’une intervention exclusivement par l’extérieur intégrant aussi l’isolation permet de conduire ces opérations en site occupé sans phasage en vue d’apporter une amélioration du confort des usagers et diminuer la facture énergétique de l’ordre de 30% en consommation électrique et 20% en consommation de chauffage.
  • Création de 3.000 places d'internat
  • Opérations ciblées équipements sportifs existants

La mise en oeuvre

Les Directeurs de Projets des services de Maîtrise d'Ouvrage à la Direction des Opérations (DO) coordonnent chacune des opérations inscrites au PPI.